Visite du Musée de la Mine

IMG_2213Je suis allé le jeudi 22 février au musée de la mine où l’on peut visiter les vestiges du puits Couriot. Ce puits est resté ouvert de 1919 jusqu’en 1973 et le musée a vu le jour en 1991. Il y a encore aujourd’hui des modifications puisqu’en 2014 de nouvelles salles d’expositions ont vues le jour.

Saint Étienne est devenu à partir de la révolution industrielle au 19ème siècle, une ville prospère grâce à son bassin houiller. Il m’a donc  paru logique de visiter ce musée, même si j’y avais déjà été lorsque j’étais plus jeune. J’avais quelques souvenirs, et je me souvenais avoir plutôt aimé.

Cette fois ci, j’ai décidé de faire la visite guidée afin de pouvoir visiter les galeries reconstituées. Je suis d’abord allé dans les salles d’expositions où l’on peut découvrir les collections du musée, des maquettes représentant le puits et les sous terrains, des diaporamas, tout ceci nous permettant d’en savoir plus sur l’histoire de Couriot mais également des mineurs.

IMG_2210Par la suite, je suis allé faire la visite guidée de 15h où, grâce à un guide, nous avons pu deviner les conditions de vie des mineurs ainsi que leur travail.

Nous avons pu visiter le grand lavabo avec la salle des pendues, qui est d’ailleurs fascinante et où l’on peut aisément s’imaginer la vie des mineurs qui se changent pour aller au travail. Ensuite nous avons pu voir la lampisterie, les bassins de décantation des eux d’exhaure …

ls

Puis nous avons pris l’ascenseur qui nous donne l’impression de descendre à 700 mètres au-dessous de la terre pour rejoindre la galerie de mine reconstituée. Une fois en bas nous avons pris un petit train pour traverser le « travers-banc » et nous avons fini le chemin à pied, le casque qu’on nous avait prêté était d’ailleurs bien pratique puisque, pour nous mettre en situation, il fallait baisser la tête et serpenter entre les obstacles.

On remonte au fur et à mesure de la visite, le temps. Au début, nous sommes dans les années 60 avec un chantier d’exploitation nommé le « soutènement marchant », ensuite nous nous sommes rendues dans les années 20 au chantier de « la mine ancienne », et pour finir l’écurie où l’on imagine les dures conditions de vie de ces chevaux qui ne voient le jour qu’à la fin de leur vie.

Malgré le froid de cette journée, j’ai apprécié la visite même si je l’avoue rentrer au chaud ne m’a pas dérangé ! Cette remontée dans le temps, d’une durée d’1h15 min, m’a donné l’impression de me rapprocher de ces hommes dont la vie n’a pas dû être facile, et surtout de mon grand oncle qui a travaillé dans les mines toute sa vie.

IMG_2443

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Massages - formations |
Rab de fevrier |
Les bons plans de Julien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fse1719
| Fairy Dreams
| If You Want To Be A Winner,...